De bonnes adresses à Toronto | Sylvie St-Jacques | Canada

Dimanche 13 déc 2015

Faites de Cyberpresse votre page d’accueil

Découvrez Ma Presse
Me connecter

Pour utiliser cette fonction, vous devez être membre Ma Presse

UTILISEZCONNECTEZ-VOUS

Vous n’êtes pas encore membre ?
M’inscrire »

L’utilisation de Facebook sert uniquement à simplifier votre inscription.
Aucune de vos activités sur Ma Presse ne sera partagée sur votre page Facebook sans votre consentement.

Accessible sur lapresse.ca, La Presse+ et La Presse Mobile, Ma Presse est votre espace personnel où sont regroupées vos activités effectuées sur l’un ou l’autre de nos produits numériques.

La sauvegarde multiplateforme
Accédez aux articles et galeries de photos sauvegardés à partir de lapresse.ca, de La Presse+ ou de La Presse Mobile.

Votre historique
Retrouvez la liste de vos activités, incluant vos sauvegardes, partages et commentaires.

Votre compte
Retrouvez vos données personnelles : profil et inscriptions aux infolettres.

La Presse.ca

 Retour à l’accueil

Vidéos
Photos
Débats

12°C

Montréal
Changer de ville

Personnaliser votre météo
Fermer

Actualités
International
Affaires
Sports
Auto
Arts
Cinéma
Vivre
Vins
Voyage
Maison
Techno

Québec
Destinations
Nouvelles
48 heures
Livres de voyage
Trucs & conseils

Accueil > 
Voyage > 
Destinations > 
Canada > De bonnes adresses à Toronto 

De bonnes adresses à Toronto

Ajouter à Ma Presse Taille du texte
Imprimer

Envoyer

Tweet

Du même auteur
Chic, l’Afrique!
Cap sur les vignobles sud-africains
Garçon cherche modèle
La mosquée qui secoue l’Islam
La revanche des rides

Agrandir
À cinq heures de train du centre-ville de Montréal, la Ville reine recèle plain de charmes et de trésors insoupçonnés.
Photo: archives PC

Sylvie St-JacquesLa Presse

Trop cher, New York. Trop loin, Chicago. Et si on s’offrait un week-end à Toronto? À cinq heures de train du centre-ville de Montréal, la Ville reine recèle plein de charmes et de trésors insoupçonnés. Le temps d’un court séjour à Toronto, nous avons repéré quelques bonnes adresses pour bien profiter d’un week-end dans cette capitale du shopping.Kensington Market
Alors que nous prenons l’air devant sa boutique de vêtements neufs et d’époque Model Citizen (279, avenue Augusta) Julian Finkle vante les charmes de son quartier. «Starbucks a voulu s’implanter ici, mais les gens du coin ont signé une pétition pour s’y opposer», dit-il. Voilà qui résume parfaitement l’esprit de Kensington Market: un microcosme urbain en marge, où fraternisent granos, artistes, étudiants, bobos, hipsters et flâneurs du dimanche.
 

Dès mes premiers pas dans le «Market», la désinvolture des lieux m’a fait sentir en vacances. Des boutiques d’alimentation bio. Une échoppe d’importations africaines. Quelques comptoirs-restos végétaliens (dont Urban Herbivore, au 64, rue Oxford, qui sert de savoureux caris et d’appétissants sandwichs).
La douceur de cette journée ensoleillée de novembre et la musique qui sortait de partout y étaient sûrement pour quelque chose. Chouette ambiance, pour un mercredi après-midi. Je les crois sur parole, les Torontois, quand ils me parlent de l’atmosphère amusante qui règne dans Kensington les dimanches après-midi, quand les rues du marché deviennent piétonnes.
Kensington s’avère l’endroit tout indiqué pour dénicher des cadeaux uniques ou des vêtements originaux. La boutique Bungalow (273, avenue Augusta), avec ses étoles de fourrure d’époque, sa séduisante sélection de vêtements neufs et ses objets déco scandinaves rescapés des années 60 et 70 est une escale obligée.
Ceux qui cherchent à faire plaisir à un gastronome trouveront leur compte à la boutique Good Egg (267, avenue Augusta), qui propose toutes sortes d’objets décoratifs, livres et accessoires liés à la cuisine. La propriétaire, Mika Bareket, a notamment doté sa boutique d’une vaste collection de produits Le Creuset, d’un beau choix de livres de recettes végétariennes (les livres et articles destinés aux carnivores sont néanmoins les plus populaires), ainsi que des coquetiers fabriqués par une céramiste torontoise.
The Room
C’est le chic du chic. La réponse des mondaines Torontoises aux mauvaises langues qui osent encore prétendre que la Ville reine manque de glamour. Logé au cinquième étage de la succursale du centre-ville de The Bay (176, rue Yonge), The Room est un hommage à la première boutique de luxe au Canada: The Room at Simpson’s, née dans les années 30.
Doté d’un design futuriste ou rétro (tout dépend du point de vue), cet antre de la mode haut de gamme héberge entre ses murs gris et lavande une soixantaine de griffes prestigieuses, dont Ferré, Galliano, Alaia, Balmain, Erdem, Comrags, Antik Batik… Les escaliers roulants de La Baie nous mènent au paradis des amoureuses de fringues de luxe!
Un service de concierge ainsi qu’un vaste «boudoir» avec musique, sofas et télé ont été instaurés pour mieux accueillir les clientes «platine», celles qui ont beaucoup d’argent plastique à dépenser. «C’est un concept unique au Canada», assure Barbara Captijn, directrice d’Insider Shopping Toronto. Peut-être que des célébrités de passage en ville pour le Festival de cinéma y trouveront leur bonheur. Les simples mortels iront fouiner dans The Room pour se rincer l’oeil. Et céderont peut-être à la tentation de repartir avec un soyeux pashmina à moins de 300$…
Yorkville
Difficile de croire que le somptueux quartier Yorkville (délimité au sud par la rue Bloor, au nord par Davenport Road, à l’est par Yonge Street et à l’ouest par Avenue Road) était dans les années 60 un lieu phare de la culture hippie. Son artère principale, Robson Street, est aujourd’hui répertoriée parmi les rues les plus huppées de la planète. Ce «Rodeo Drive» à la torontoise regroupe les Hermès, Gucci, Louis Vuitton, Betsey Johnson, Chanel, Cartier, Tiffany, Coach et Salvatore Ferragamo.
Une promenade dans ce Westmount torontois ne suscite pas que frustrations et amertume chez les touristes au budget restreint.
Après une pause croissant et café à la succursale torontoise du Pain quotidien (10, avenue Yorkville), je me suis attardée au Cookbook Store (850, Yonge Street), excellente librairie consacrée aux ouvrages culinaires.
Et puis, une belle surprise m’attendait, alors que je flânais sur l’avenue Yorkville: la toute nouvelle succursale torontoise de la superbe chaîne américaine de vêtements et d’accessoires pour la maison Anthropologie (80, avenue Yorkville). J’aurais pu passer toute la journée dans ce temple du «shabby chic», sorte de version plus raffinée d’Urban Outfitter. Des pièces de vaisselle pour cuisines «bobo» aux bas brodés à la main, en passant par les petites robes sexy du temps des Fêtes, Anthropologie est un vrai coffre aux trésors!
The Distillery
En 2001, la Gooderham& Worts Distillery était un complexe de 44 bâtiments historiques complètement laissés à l’abandon. Huit ans plus tard, The Distillery est un haut lieu de la culture torontoise, fréquenté pour ses boutiques d’objets exclusifs, ses spectacles, ses galeries d’art et ses restos.
Le complexe accueille désormais plusieurs soirées mondaines torontoises, dont plusieurs manifestations du Festival international du film. Intelligemment restaurés, les bâtiments en brique ont conservé leur charme industriel et hébergent des commerces très intéressants.
Mon pèlerinage dans ce district que Toronto Life a surnommé «adresse la plus hip en ville» a débuté par une visite chez le chocolatier Soma, où l’on peut observer les artisans au travail. On m’avait recommandé d’essayer le célèbre «chocolat chaud maya». Intense, épicé et super tonique.
Un de mes moments préférés dans la Distillery a été ma rencontre avec Sherry Richmond, propriétaire de la boutique Fawn Ceramics. Ancienne journaliste pour le magazine Interview, cette sympathique Britannique partage son temps entre Londres et Toronto. Sa boutique offre une heureuse sélection de poteries, de petites crèmes, de vêtements pour les tout-petits, ainsi que des peluches issues du commerce équitable. Pour le premier Noël de bébé neveu, j’ai acheté une adorable pieuvre en laine fabriquée à la main par une artisane du Kenya.
Une autre curiosité qui intriguera les touristes d’ici: un détour par la boutique A Taste of Québec, qui propose aux Torontois fromages, viandes fumées, pâtés et autres produits fins de chez nous.
The Path
Long de 27 kilomètres, The Path est le complexe commercial souterrain le plus grand au monde. S’il fait froid, ou si on est attiré par les records Guinness, on voudra y jeter un coup d’oeil. Mais sinon, The Path ressemble étrangement au Centre Eaton ou au complexe Desjardins. Plus de 50 immeubles sont reliés par The Path, par lequel on peut accéder à 1200 commerces de tous genres, à six hôtels, à cinq stations de métro et à deux grands centres commerciaux.
Un petit détour au Eaton Center de Toronto peut valoir des trouvailles intéressantes aux adeptes de chaînes américaines qui n’ont pas pignon sur rue à Montréal. On y a repéré des magasins comme Pottery Barnes et Abercrombie and Fitch. Mais sinon, on préfère de loin prendre l’air à Toronto.
Sans oublier…
Ossington. Jadis une artère aux trottoirs jonchés de vieilles canettes de bière et aux vitrines moribondes, Ossington est une destination shopping qui gagne rapidement en popularité. Entre les rues Queen et Foxley, on trouve une jolie panoplie de boutiques, cafés et restos. Par exemple, les fans de design torontois iront chez Virginia Johnson ou chez I miss you. On dit aussi de Carrie McKitrick et Maico Meier, les copropriétaires de Get Real! Café, qu’elles pourraient convertir Fred Caillou en végétalien.
Queen Street West. Mecque des fashionistas averties, ce vibrant quartier torontois s’étend sur deux kilomètres, de Bathurst Street à Gladstone Avenue. Pour dénicher des fringues originales ou une tenue des Fêtes épatantes, vous aurez l’embarras du choix entre 69 Vintage, Body Blue, Comrags, Proloved, Green Shag, Girl Friday Clothing… À ne pas manquer.
Holt Renfrew (50, Bloor Street West). Holt’s Toronto est célèbre pour ses somptueuses vitrines de Noël. À voir absolument!
Les frais de ce reportage ont été payés par Tourisme Toronto. Le transport a été pris en charge par VIA Rail.
 

Partager

Tweet

publicité

Retour
Haut

publicité

Les plus populaires : Voyage

Dernièreheure
Dernierjour
Dernièresemaine

Oui, bien manger à La Havane

Acapulco: soucis sous le soleil

Le courrier du globe-trotter: Londres et Paris, à la mode!

Acapulco: la petite histoire d’une baie célèbre

Derrière la carte postale, la souffrance des chevaux de Pétra

Hawaii: un trésor provenant de l’épave d’un prestigieux yacht sera exposé

Oui, bien manger à La Havane

Acapulco: soucis sous le soleil

Acapulco: la petite histoire d’une baie célèbre

Derrière la carte postale, la souffrance des chevaux de Pétra

48 heures sucrées au Vermont

Cuba: «l’île interdite» séduit déjà les Américains

Choisir la bonne valise

Retour à Acapulco

Tous les plus populaires de la section Voyagesur Lapresse.ca »

publicité

Destinations

publicité

Autres contenus populaires

Auto
Cinéma
Maison

Cyclistes fantomatiques mais vivants

Clin d’oeil

Les garanties ne se valent pas toutes, prévient la CAA

Nissan Micra – Hyundai Accent: grippe-sous

Teen Driver, Big Brother

Crise à la Cinémathèque: réunion d’urgence houleuse

Mischa Barton poursuit sa mère

S’approcher de la villa de George Clooney coûtera cher

Matthew McConaughey mêlé à un scandale vinicole

Anne Hathaway parodie Miley Cyrus

Grand luxe urbain à Miami

Des arachides dans le potager

Magog: habitée par la passion de la construction

Magasiner pour (et dans) le confort du foyer

La Presse et deux de ses journalistes honorés

publicité

la liste:9270:liste;la boite:219:box

À découvrir sur lapresse.ca

Hockey
Carey Price obtient le départ contre les Leafs

Cuba
Oui, bien manger à La Havane

Cuisine
Pour cuisiner avec les enfants

Restaurants
Thazard: le Japon pour tous

Internet
Bientôt une vitesse internet minimale?

image title
Fermer

À propos de nous
Nous joindre
LA PRESSE – Carrières chez nous
 

Internet

Information en continu
Rester connecté

Facebook
Twitter
Google+
RSS

Alertes
Infolettre
Lapresse.ca en page d’accueil

Régions
Montréal: La Presse
Québec: Le Soleil
Trois-Rivières: Le Nouvelliste
Gatineau / Ottawa: Le Droit
Sherbrooke: La Tribune
Saguenay / Lac-St-Jean: Le Quotidien
Granby: La Voix de l’Est

Archives
Recherche
Archives payantes
La Presse-écoles

Détente
Caricatures
Casse-tête
Concours
Horoscope
Mots croisés
Quiz
Sudoku

Services
Agenda culturel
Guide télé
Horaire cinéma
 
Météo
Bourse
Résultats sportifs
 
Nécrologie

Mobile

Applications
La Presse+
iPad 2 ou plus ou iPad mini
Tablettes Android compatibles
La Presse Mobile
Sur iPhone et Android
La Presse Hockey
Sur iPhone et Android

Journaux

Abonnements papier
Montréal: La Presse
Québec: Le Soleil
Trois-Rivières: Le Nouvelliste
Gatineau / Ottawa: Le Droit
Sherbrooke: La Tribune
Saguenay / Lac-St-Jean: Le Quotidien,
Le Progrès-Dimanche
Granby: La Voix de l’Est

Cahiers spéciaux
 
Club Privilèges
 
Éditions La Presse
 
Librairie La Presse
 
Petites annonces

Abonnements électroniques
Versions électroniques

Sites partenaires

Workopolis : offres d’emplois
Tuango : offres du jour

Du Proprio : Maisons à vendre

 
Actualités
International
Affaires
Sports
Auto
Arts
Cinéma
Vivre
Voyage
Vins
Maison
Techno

Plan du site
Modifier votre profil
Foire aux questions
Nous joindre
Conditions d’utilisation
Politique de confidentialité
Annoncez dans nos médias

© La Presse, ltée. Tous droits réservés.

 

De bonnes adresses à Toronto | Sylvie St-Jacques | Canada